Livraison offerte pour toute commande avant minuit !


Les vertues de l'effort chez l'enfant ?

Une définiton pour commencer :

Faire un effort :

Mettre en oeuvre son intelligence et/ou sa force pour vaincre une résistance, extérieure ou intérieure, pour résoudre une difficulté et/ou parvenir à un objectif.

 

Les intérêts de l'effort :

Devoir fournir un effort pour obtenir un résultat a de nombreuses avantages.

Pour commencer, cela apprend à l'enfant que rien de qualité n'est gratuit ou facile. Cela met en place intuitivement un système de valeur chez l'enfant :

  • C'est peu cher et/ou ça demande peu de travail, mais ça n'a pas de valeur; l'intérêt est limité.
  • C'est peu cher et/ou ça demande peu de travail, mais on me dit que ça a de valeur; n'essaie-t-on pas de me vendre du rêve ou une méthode utilisant de mauvais moyens?
  • C'est cher et/ou ça demande beaucoup de travail, ça a de la valeur, l'intérêt est justifié et est positif.
  • C'est cher et/ou ça demande beaucoup de travail, ça a peu de valeur; n'essaie-t-on pas de sous-estimer la valeur réelle.
  • ...

On vient donc là, apporter de l'intelligence à l'enfant, une prise de conscience de valeurs réelles.

Cela est bien-sûr très constructeur, dans le sens où on crée un sens critique chez l'enfant et une capacité d'analyse sur le rapport effort/bénéfice.

 

Pour obtenir un résultat ambitieux, il faut un travail conséquent.

 

Une fois cet obstacle franchi, l’enfant en tire de la fierté :

« C'était difficile, mais JE l’ai fait ! »

Il y gagne un peu plus d’autonomie et de confiance en lui.

 

Cela a aussi pour intérêt de lui faire prendre conscience de bénéfice de l'effort fournis.

J'ai beaucoup travaillé. J'ai un résultat à la hauteur. J'en tire une grande satisfaction.

C'est une leçon essentielle où on place la fierté au bon endroit, car à mon sens, il est essentiel que la fierté soit le fruit d'une action positive.

Il s'agit là, bien sûr, d'enrayer les fiertés mal placées, comme :

  • la fierté d'avoir dérober
  • la fierté de ne rien faire et savoir faire faire par les autres
  • la fierté de mentir
  • ...

On est vraiment en train d'installer un cadre, une certaine notion de la droiture. 

 

De plus, l’effort développe la capacité de projection dans le temps.

En ettet, de base, l'enfant en bas-âge est enfermé dans le présent.

Réaliser des actions aujourd'hui pour obtenir quelque chose plus tard, c’est sortir de l'immédiat. Cela induit la notion abstraite de futur.

Une fois la capacité de se projeter acquise, il est bien plus facile pour lui de se motiver.

"Je suis capable d'imaginer le résultat, le plaisir que l’on éprouvera après, donc je trouve les ressources nécessaires".

La finalité de l'effort :

L'enfant a compris que l’avenir existe et que il peut lui donner telle ou telle direction.

De quoi développer son optimisme et sa créativité !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x